Direction d’ouvrages

  • Envers balzaciens, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Alexandre Péraud, ouverture par Max Milner et introduction par Stéphane Vachon, La Licorne, Poitiers, Maison des Sciences de l’Homme et de la Société, 56, 2001, 251 p.
    CR dans Acta Fabula, III, 1, 2002 (V. Sallé) ; Romantisme, 125, 2004 (É. Bordas) ; Francofonia, 47, 2004 (M. Stupazzoni).
  • Le Début et la fin (roman, B.D., cinéma), sous la direction d’Andrea Del Lungo, publication en ligne dans l’espace « Colloques » du site internet « Fabula » (www.fabula.org), 2007.
  • Le Roman du signe. Herméneutique et fiction au XIXe siècle, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Boris Lyon-Caen, Saint-Denis, Presses Universitaires de Vincennes, collection « Essais et savoirs », 2007, 286 p.
    CR dans Studia Neophilologica, LXXIX, 2007 (S. Swahn) ; Littératures, 57, 2007 (S. Pietri) ; Studi francesi, LII, 2008 (F. Baldo) ; Histoires littéraires, XIX, 36, 2008 (n.n.)
  • Signe, déchiffrement, interprétation, actes du séminaire interdisciplinaire 2002-2007, sous la direction de Christèle Couleau et Andrea Del Lungo, publication en ligne dans l’espace « Colloques » du site internet « Fabula » (www.fabula.org), 2008.
  • La littérature en bas-bleus. Romancières sous la Restauration et la Monarchie de Juillet, sous la direction d’Andrea Del Lungo et Brigitte Louichon, Paris, Classiques Garnier, 2010, 446 p.
  • Le Début et la fin du récit. Une relation critique, sous la direction d’Andrea Del Lungo, Paris, Classiques Garnier, collection « Théorie de la littérature », 2010, 323 p.
  • La littérature en bas-bleus (II). Les romancières en France de 1848 à 1870, sous la direction de Andrea Del Lungo et Brigitte Louichon, Paris, Classiques Garnier, collection « Masculin/Féminin dans l’Europe moderne », 2013.
  • Exotopies de Barthes, sous la direction de Maria de Jesus Cabral, Andrea Del Lungo et Franc Schuerewegen, Carnets, revue électronique d’études françaises, série II, numéro spécial 6, 2016.
  • La littérature en bas-bleus (III). Les romancières en France de 1870 à 1914, sous la direction de Andrea Del Lungo et Brigitte Louichon, Paris, Classiques Garnier, collection « Masculin/Féminin dans l’Europe moderne », à paraître (2016).