Documents pédagogiques M1

 Humanités numériques : la littérature « après le livre »

Programme du cours

L’avènement du numérique, véritable révolution médiatique souvent comparée à l’invention de l’imprimerie, a profondément modifié les supports de l’inscription textuelle ainsi que les modalités de la lecture, avec des conséquences qui restent encore difficiles à évaluer. Ce passage du livre à l’écran, de la culture de l’imprimé à la culture numérique, a d’ailleurs été lu suivant différentes perspectives : aux propos alarmistes sur la mort prochaine du livre ont succédé d’autres analyses mettant en relief les éléments de rupture et de continuité entre ces deux cultures, qui semblent destinées à cohabiter.
Dans le cadre de ce séminaire, il s’agira de développer une réflexion générale sur le statut de la littérature dans l’ère de l’« après le livre » (titre d’un ouvrage récent de François Bon), en analysant notamment l’influence du support sur la réception du texte littéraire. Deux pistes complémentaires seront exploitées : d’une part, les conséquences sur la création littéraire, en termes de droits d’auteur mais aussi de nouvelles possibilités et formes d’expression (blogs, forums, fanfiction) ; d’autre part, l’emploi de nouvelles technologies dans le cadre de la diffusion du savoir et de la valorisation du patrimoine littéraire.
Chaque étudiant doit présenter un exposé oral dans le cadre du cours (une vingtaine de minutes) ou, si cela n’était pas possible par manque de temps, remettre un dossier de recherche écrit lors de la dernière séance du cours (une douzaine de pages). Ce travail vaut pour 75% de la note finale. Le partiel de fin de semestre consistera en la rédaction, en forme libre, d’un bilan du cours sur la base d’une question posée (2 heures, travail valant pour 25% de la note).

Bibliographie (lectures obligatoires)